LES PETITES DON QUICHOTTE

La Compagnie Les Petites Don Quichotte développe des écritures scéniques se situant à la croisée du théâtre d’objets

et de marionnettes, du théâtre d’ombres et du théâtre musicale.​

    Crée sous l’impulsion de sa directrice artistique Giada Melley, la compagnie propose des spectacles

où se rencontrent des artistes issus d'univers différents.

Le dialogue interdisciplinaire entre les divers domaines du spectacle vivant,

constitue à la fois l’élan premier du travail de la compagnie, son processus créatif et son esthétique finale.

8R6A6254_edited_edited.jpg

Giada Melley

Directrice artistique, comédienne, marionnettiste, chanteuse

Actrice et marionnettiste, elle se forme à l’École de Théâtre A.G.Garrone de Bologne. Elle travaille ensuite avec, entre autres : Cie Rodisio, Teatro delle Briciole, Teatro Giocovita, Teatro all’Improvviso. Tout en poursuivant ses tournées et collaborations, elle s’installe à Paris en 2008. En 2012 elle intègre le Collettivo Progetto Antigone, qui l’amène à raconter la tragédie d’Antigone dans les classes d’école en France avec le récit Paroles et Cailloux. Elle ne cesse de se former et obtient un CEM en chant lyrique avec Félicitations du jury au Conservatoire Charles Munch de Paris dans la classe de Sonia Morgavi. En 2022 elle obtient sa qualification professionnelle de marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues à Paris et est sélectionnée par l'Académie Européenne des M@rionnettes de Belfort pour participer à la première master class avec le maestro sicilien Enzo Mancuso.

wilfried-photo_edited_edited.jpg

Wilfried Bosch

Directeur artistique, auteur, metteur en scène

Wilfried Bosch est docteur en Études Théâtrales. Il s’est produit en tant que comédien et parfois même chanteur lyrique sur de nombreuses scènes nationales et internationales (Opéra Comique, Opéra Bastille, Théâtre de Caen, Mc 93 Bobigny, Théâtre National de Nice, etc.) 
Il a travaillé auprès de metteurs en scènes tels que Graham Vick, Günter Kramer, Stephan Grögler, Jacques Weber, Loïc Corbery et de chefs d’orchestres tels que Dominique Debart, Michel Frantz, James Conlon ou Sean Edwards (Orchestre de Basse-Normandie, orchestre national de France, orchestre philharmonique de Nice, etc.) 
Il a publié aux Éditions de la Table Ronde, aux Éditions des Solitaires Intempestifs, aux Presses Universitaires de Vincennes, dans la revue Degrés, ainsi que dans diverses revues scientifiques.
Il a adapté et mis en scène Les Trois Brigands de Tomi Ungerer sur une création musicale de Gustavo Beytelmann, pièce de théâtre musical crée au festival d’Avignon en 2016 et joué plus de 300 fois à ce jour.

séb.jpg

Sébastien Innocenti

Bandonéoniste, accordéoniste

Sébastien Innocenti commence son parcours de musicien par l’apprentissage de l’accordéon classique et est admis au Conservatoire National Supérieur de Paris en 2012 dans la classe de Max Bonnay. La découverte du tango, du bandonéon et sa rencontre avec le compositeur Gustavo Beytelmann marqueront un véritable tournant de son parcours.
Attaché à exploiter les possibilités infinies de son instrument, on le retrouve au sein de projets très variés, entre tango, théâtre, musique baroque, contemporaine et électro. Co-fondateur du Quinteto Respiro, depuis 2012 il se produit avec les autres membres de cet ensemble en France et dans de nombreux pays.
Avec le projet Respiro Symphonique, il est invité par l’Orchestre National de Lille et l’Orchestre National de Lyon en 2018.
Invité à partager son expérience avec des musiciens d’horizons multiples, Sébastien Innocenti collabore avec de nombreux orchestres et ensembles tels que la Orchesta Tipica Silencio, dirigé par le pianiste argentin Roger Helou ou la Tipica Paris, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et l’Orchestre de l’Opéra de Paris.
Entre 2018 et 2021, il est invité par les Musiciens du Louvre, l’ensemble 2e2m et l’ensemble Opus 62 pour un programme autour du Tango

Lysandre_edited.jpg

Lysandre Donoso

Bandonéoniste

Lauréat de plusieurs concours internationaux, Lysandre Donoso mène une carrière de soliste et est régulièrement appelé par l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre Gulbenkian, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, etc… Il se produit dans les salles les plus prestigieuses d’Europe comme le Royal Albert Hall (Londres), l’Elbphilharmonie (Hambourg), la Salle Pleyel (Paris), le Bozar (Bruxelles), la Cité de la Musique (Paris) et la Berlin Konzerthaus.
Il est maintenant une référence du tango et un des bandonéonistes les plus demandés en Europe. Il est un expert de premier plan de la musique d’Astor Piazzolla grâce à un important travail de recherche, de transcription et d’édition de son œuvre perdue ou oubliée. Il a été récompensé par le prix du meilleur bandonéoniste au concours organisé par la Fundación Astor Piazzolla en 2021.

Honorine_edited.jpg

Honorine Lefetz

Comédienne, marionnettiste

Honorine Lefetz commence le théâtre à l’âge de 8 ans. Elle obtient en 2009 un Master de Recherche sur le Théâtre européen en partenariat avec les Éditions Théâtrales. 
En 2003, elle fonde la Cie Le Théâtre du Risque, spécialisée en théâtre contemporain.
Elle collabore avec une dizaine de compagnie au cours de son parcours où elle acquiert de nombreuses expériences dans des registres variés : classique, burlesque, comédie musicale, tragédie... 
Elle s’ est formée à la fois au jeu, à la mise en scène et à l’enseignement. Parallèlement, elle se perfectionne à différentes techniques d’art dramatique grâce à de multiples stages : le Bunraku avec Serge Nicolaï, le Théâtre du Mouvement (méthode polonaise - Grotowski/Stanislavski) avec Jerzy Klesyk, la Commedia dell’arte avec Carlo Boso et aborde au sein de la Cie Zefiro le jeu du choeur, le masque neutre ( Lecoq) et le clown.
Actuellement, elle vient d’ obtenir sa qualification professionnelle de marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues. Avec plus d’une trentaine de pièces à son actif, elle ne cesse de développer ses compétences autour de cet art qui la passionne.

Louise_edited.jpg

Louise Machon

Marionnettiste, plasticienne, artisan d'art

Louise Machon est fille de parents artistes. Après un cursus scolaire effectué dans une filière arts plastiques, elle dirige sa pratique vers la peinture à l’huile, le dessin, la gravure et la sculpture.
Questionnant la frontière entre l’art et l’artisanat, elle décide de se former à des techniques telles que la dentelle aux fuseaux, la plumasserie, et la couture floue. Elle effectuera ces formations durant quatre années, tout d’abord à Lyon, puis à L’Académie International de Coupe de Paris en modélisme de mode.
Travaillant par la suite auprès de grands couturiers de haute couture et intègre la Maison Lognon, maison d’artisanat d’art Chanel, spécialisée dans le plissage textile et papier durant quatre ans. Dans cet environnement, elle acquiert une technique singulière et ancestral qu’elle continue de développer aujourd’hui dans sa pratique personnelle.
Durant son parcours professionnel, elle développe une pratique artistique autour de la création d’objets et de marionnettes pour le spectacle vivant. 
En février 2022, elle obtient sa qualification professionnelle de marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues à Paris.

 
maïlys_edited.jpg

Maïlys Habonneaud

Marionnettiste, collaboratrice à la production

Maïlys Habonneaud est marionnettiste. Après des études mêlant théâtre et action sociale à l’université de Bordeaux, elle se forme à la marionnette au Théâtre aux mains nues (Paris). Convaincue que la culture est un outil de partage, elle collabore avec la compagnie Le Liquidambar (Bordeaux) pour mettre en place des ateliers théâtre et marionnettes en milieu hospitalier auprès de différents publics. Elle s’associe à d’autres artistes à l’interprétation et la mise en scène de spectacles de marionnette. Elle travaille également comme chargée de production pour des projets culturels. Actuellement, elle vient d’ obtenir sa qualification professionnelle de marionnettiste au Théâtre aux Mains Nues à Paris

stefano_perocco-5_edited.jpg

Stefano Perocco di Meduna

Constructeur de masques et scénographe

Stefano Perocco rencontre les masques en 1977, pendant les stages théâtraux de la «Bienale di Venezia» dans le cours dirigé par Donato Sartori qui le conduira à la fondation du groupe «Strutture Gestuali di Scaltenigo ». Il réalise des masques pour un grand nombre de compagnies et écoles, dessine et construit également des scénographies ainsi que des machines théâtrales. Il enseigne dans plusieurs Académies et Universités. Il a en particulier collaboré avec le TagTeatro dirigé par Carlo Boso, le TeatrodiLeo dirigé par Leo de Berardinis, le Théâtre du Centaure dirigé par Camille et Manolo, l’école Veneziainscena dirigée par Adriano Lichtenstein et l’école Kiklos dirigée par Giovanni Fusetti.